Comment créer sa première stratégie de marketing réseaux sociaux

Shreya Bose

16 mai 202415 min. de lecture

Partagez cet article

Connaissez-vous, parmi votre entourage, des personnes absentes des réseaux sociaux ? Mieux encore, pouvez-vous citer une entreprise qui n’ait pas sa propre page sur les réseaux sociaux ?  

Si vous répondez par l’affirmative, sachez qu’il s’agit d’une anomalie statistique. En janvier 2023, on comptait 5,16 milliards d’internautes dans le monde, soit 64,4 % de la population mondiale. Sur ce total, 4,76 milliards de personnes, soit 59,4 % de la population mondiale, utilisent les réseaux sociaux. Avec plus de la moitié de la population mondiale présente sur les réseaux sociaux, il est évident que ces plateformes doivent désormais figurer au cœur de toute stratégie marketing globale.  

Les chiffres ci-dessous révèlent la pertinence des annonces ciblées sur les réseaux sociaux et sur les plateformes numériques et les exigences associées.  

  • Les réseaux sociaux ont récemment détrôné le référencement payant en tant que canal publicitaire, avec une croissance annuelle de 25 % et un chiffre d’affaires de plus de 137 milliards de dollars (contre 135 milliards de dollars pour le référencement payant). 

  • De plus en plus de consommateurs déclarent avoir trouvé le produit idéal après avoir vu une publicité ciblée (49 %) plutôt qu’après avoir lu un contenu organique proposé par une marque (40 %).  

  • Les dépenses totales consacrées à la publicité sur les réseaux sociaux devraient atteindre 268 milliards de dollars en 2023.  

Au regard de ces statistiques, il apparaît clairement que la mise en œuvre d’une stratégie pour les réseaux sociaux est essentielle à la réussite à long terme d’une entreprise. Cela soulève une question importante : comment élaborer une stratégie pour les réseaux sociaux à partir de zéro ?  

C’est précisément l’objet de cet article. 

Comment élaborer une stratégie pour les réseaux sociaux en 11 étapes simples 

Voici la marche à suivre pour vous aider à vous lancer. 

Étape 1 : fixer des objectifs adaptés à votre entreprise 

Avez-vous déjà entendu parler de la méthode des objectifs S.M.A.R.T. ? Cet acronyme signifie Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste et Temporellement défini. Au moment de fixer les objectifs de votre stratégie sur les réseaux sociaux, servez-vous de cette méthode comme d’un moyen mnémotechnique.   

Vos objectifs doivent être directement liés à votre entreprise et à votre domaine. Et surtout, vous devez pouvoir les suivre en vous appuyant sur les bons indicateurs (à choisir parmi les plus simples). Une stratégie pour réseaux sociaux réussie est celle qui produit des résultats mesurables et contrôlables.  

Voici quelques-uns des objectifs les plus courants que les entreprises cherchent à atteindre grâce à une telle stratégie : 

  • accroître la notoriété de la marque ;  

  • stimuler l’engagement de la communauté ;  

  • susciter un sentiment de confiance et d’enthousiasme durable vis-à-vis des produits de la marque.  

Pour les atteindre, vous devrez mettre en place certaines mesures : 

  • trouver les bons talents chargés de développer votre présence sur les réseaux sociaux ;  

  • démontrer le retour sur investissement de vos stratégies ;  

  • décliner votre stratégie pour les réseaux sociaux complète sur l’ensemble des sur plusieurs plateformes ;  

  • considérer vos activités sur les réseaux sociaux comme une véritable fonction commerciale.  

Lorsque vous fixez vos objectifs en matière de réseaux sociaux, veillez à ce que chacun d’entre eux soit clair, facile à expliquer et à suivre, car toutes les parties prenantes, y compris vos responsables hiérarchiques, s’attendent à ce qu’il en soit ainsi. 

Étape 2 : sélectionner les indicateurs à suivre 

On pourrait être tenté de considérer le nombre d’abonnés et de mentions « j’aime » comme l’indicateur le plus important. Or, il ne reflète aucune valeur commerciale réelle. Pour savoir si les publications de votre marque trouvent un écho auprès des utilisateurs des réseaux sociaux, concentrez-vous plutôt sur les mesures liées à l’engagement, au taux de clics et à la conversion.   

Selon les plateformes sociales, les indicateurs à suivre sont différents. Il est ainsi plus judicieux de suivre le coût par clic (CPC) sur Facebook, le taux de clics (CTR) sur LinkedIn et le nombre de stories vues sur Instagram.   

Quels que soient les indicateurs que vous choisissez de suivre, ils doivent servir vos objectifs marketing et vous guider sur la manière dont vous (et votre équipe) pouvez franchir les étapes que vous aurez fixées. Ils doivent fournir des informations claires et pertinentes sur le ROI de votre investissement (temps, efforts, argent) dans vos opérations de marketing sur les réseaux sociaux.   

Pour en savoir plus : 9 manières d’exploiter les données des réseaux sociaux pour doper la croissance de l’entreprise 

Étape 3 : analyser les caractéristiques de l’objet de toute vos attentions : votre audience cible

Essayez de tout savoir sur votre audience (dans les limites légales, bien entendu). Vous avez devant vous des personnes qui ont des envies, des besoins et des désirs réels. Grâce à ces informations, vous pourrez aller au contact des personnes qui, en fin de compte, contribueront à votre succès.  

Voici les informations que vous devez, au minimum, connaître sur la majorité de votre audience : 

  • l’âge moyen ; 

  • la localisation géographique ; 

  • la catégorie socioprofessionnelle ; 

  • le revenu moyen (en fonction de la profession et de la localisation) ; 

  • les centres d’intérêt principaux (tels qu’ils apparaissent sur les comptes de réseaux sociaux). 

A line chart illustrating the usage of social media by age. The Y-axis represents the percentage of U.S. adults who report using at least one social media site, while the X-axis represents the years from 2005 to 2021. Among the age groups of 18-29, 30-49, 50-64, and 65 and above, individuals in the 18-29 age group exhibit the highest usage.

Source 

A line chart illustrating the popularity of social media platforms. The Y-axis represents the percentage of U.S. adults who report using a particular platform, while the X-axis represents the years from 2014 to 2020. Among the social media platforms, YouTube emerges as the most popular, closely followed by Facebook.

Source 

N’oubliez pas de consulter vos rapports d’analyses de réseaux sociaux pour obtenir des données sur votre audience. Vous en saurez plus sur le lieu où elle vit, le moment où elle est la plus active et la manière dont elle interagit avec votre marque sur les réseaux sociaux. À elles seules, ces informations suffisent pour élaborer des messages percutants qui sauront toucher la majeure partie de votre audience. 

Étape 4 : compléter vos profils sur les réseaux sociaux

Lorsque vous créez les comptes de votre marque sur les réseaux sociaux, n’oubliez pas de remplir tous les champs requis par chaque profil : photo de profil, photo de couverture, bio et images. Contrôlez régulièrement vos profils pour vous assurer que les informations et les images sont toujours d’actualité et de qualité professionnelle. C’est le minimum de professionnalisme et de transparence que vous devez à vos clients.   

Sur les réseaux sociaux, la clé du succès repose sur des images et des textes attrayants. Veillez à leur cohérence d’une plateforme à l’autre. Votre image de profil doit, par exemple, être la même sur Facebook et Twitter.   

En ce qui concerne les textes, ne négligez pas les rubriques « Bio » ou « Qui sommes-nous ? ». Soyez bref et précis en vous concentrant uniquement sur les informations pertinentes : 

  • votre gamme de produits et/ou de services (sans entrer dans le détail) ; 

  • votre localisation (et les zones que vous couvrez) ; 

  • les offres réservées à votre audience (remise sur le premier achat, etc.). 

Utilisez un langage courant, mais évitez d’adopter un ton trop informel. Votre audience est parfaitement consciente de vos intentions commerciales, alors communiquez directement sur la façon dont vos offres peuvent lui être bénéfiques. 

Étape 5 : choisir le ton et les sujets abordés dans le cadre de votre marketing et vous y tenir. 

Après avoir créé vos comptes de marque sur les plateformes de réseaux sociaux, ne vous lancez pas tout de suite dans la publication. Commencez par définir un style et un ton cohérents à adopter sur toutes vos publications. C’est un élément fondamental de votre stratégie globale sur les réseaux sociaux.  

Prenez le temps de créer des personas marketing pour mieux définir votre audience. Examinez leurs principales caractéristiques : quel âge ont-ils ? Où vivent-ils ? Quels sont leurs centres d’intérêt ? À partir de là, créez un persona qui leur ressemble.  

Pour faciliter le processus, essayez de vous poser (et de poser à votre équipe) les questions suivantes : 

  • Si votre marque était une personne, quels seraient ses traits de personnalité ? 

  • Quels traits de personnalité ne possèderait-elle PAS ? 

  • Comment cette personne s’adresserait-elle à ses clients ou interagirait-elle avec eux ? 

  • Quelles sont les personnalités développées par les marques de vos concurrents ? Comment pourriez-vous faire mieux qu’elles ? 

  • Quelle impression souhaitez-vous laisser à vos clients à l’issue d’une interaction sur les réseaux sociaux ? Souhaitez-vous qu’ils perçoivent votre marque comme un ami, un mentor ou un oncle bienveillant ? 

Une fois que vous aurez répondu à ces questions, vous aurez une idée plus précise de l’image que votre marque veut renvoyer, ce qui vous aidera à trouver des contenus pertinents et de qualité.  
  
Pour en savoir plus : 7 exemples de campagnes publicitaires réussies sur les réseaux sociaux pour inspirer votre propre stratégie 

Étape 6 : étudier la concurrence

Consultez les comptes réseaux de vos concurrents et analysez leurs publications, en accordant une attention particulière à celles qui remportent du succès. Il y a de fortes chances qu’elles correspondent également aux attentes de votre audience. Pourquoi ne pas vous inspirer d’elles pour élaborer votre propre stratégie pour réseaux sociaux ?   

Par ailleurs, si vos concurrents investissent une plateforme plutôt qu’une autre, vous pourriez privilégier celles que leur audience ne fréquente pas. Autrement dit, s’ils concentrent leurs efforts sur Facebook, vous pouvez décider de cibler Twitter.   

Vous pouvez également vous appuyer sur le social listening. Consultez les comptes de vos concurrents et relevez les mots-clés pertinents qu’ils ciblent sur les réseaux sociaux.   

Essayez de connaître leurs taux d’engagement, en particulier s’ils utilisent le marketing d’influence. Cette forme d’engagement des clients est relativement nouvelle, mais elle produit des résultats intéressants. Nous pourrions développer plus avant le concept de marketing d’influence mais cet article est déjà bien assez long. Vous pouvez cependant assouvir votre curiosité sur les stratégies de marketing d’influence ici.  

Il est important de rester à l’affût des tendances susceptibles d’avoir un impact sur votre secteur d’activité. Ne perdez pas l’occasion de passer pour un précurseur en laissant vos concurrents surfer sur de nouvelles vagues avant vous. Pour autant, si vous n’êtes pas sûr de la viabilité d’une tendance particulière, ne vous précipitez pas et surveillez ses effets positifs, ou négatifs, sur vos concurrents. 

Conseil supplémentaire 

Suivez l’actualité des Facebook Awards ou des Shorty Awards. Les lauréats de ces cérémonies sont choisis parmi les marques qui ont attiré l’attention du secteur et sont reconnus comme des leaders incontestés dans le domaine des réseaux sociaux. 

Étape 7 : sortir du lot grâce au contenu

Toujours ajouter de la valeur : c’est la petite musique qui doit résonner à vos oreilles lors de l’élaboration de vos contenus sur les réseaux sociaux. C’est un fait établi, l’objectif des contenus publiés sur les réseaux sociaux (et de tout contenu marketing) est de conduire vos clients vers l’entonnoir des ventes pour qu’ils effectuent un achat. Malgré la trivialité de cet objectif, cela ne vous empêche pas de proposer des contenus qui apportent un supplément de valeur (réelle) à la vie de vos clients.   

Supposons que vous vendez un logiciel conçu pour retrouver des appareils électroniques (smartphones et ordinateurs portables) égarés. Pour insister sur l’utilité de ce logiciel, pourquoi ne pas créer un contenu à partir de statistiques réelles sur les appareils disparus et retrouvés ?   

De cette manière, vous ne vous contentez pas d’inciter les gens à acheter quelque chose. Vous les informez très précisément pour qu’ils puissent ensuite décider de l’urgence de l’achat d’un produit tel que celui que vous proposez.  

Conseil d’ami: essayez la règle des 80/20 qui stipule que 80 % du contenu de vos publications doit informer, éduquer ou divertir votre audience. Les 20 % restants doivent promouvoir directement votre marque.  

Quels que soient votre marque, votre offre de produits ou votre domaine, privilégiez les contenus informatifs. Commencez par partager des informations utiles à la vie quotidienne de vos clients, qui leur facilitent leur vie, les aident à vivre plus sainement et/ou à mieux travailler. Pour les convaincre de l’utilité de votre produit, commencez par partager des informations de première main sur votre secteur d’activité ou votre domaine d’expertise.   

Lorsque vous commencez à parler plus spécifiquement de votre produit, le client est normalement convaincu de votre compétence dans le domaine. Sinon, pourquoi s’intéresserait-il à vos produits ? 

Ne jamais sacrifier la pertinence du contenu

Il peut parfois être intéressant de partager certaines idées qui ne sont pas directement liées à votre secteur d’activité, mais nous vous invitons à la prudence dans ce cas. Si vos contenus ne sont pas perçus comme pertinents par votre audience, vous pouvez rapidement perdre son attention. Dans le paysage numérique actuel, les clients à l’aise sur Internet disposent d’un nombre infini de possibilités et sont sollicités par une multitude de marques qui se disputent leur attention. Il est essentiel de comprendre que certaines tactiques, telles que le recours à des « vidéos d’unboxing », pertinentes dans le monde B2B, peuvent ne pas trouver d’écho auprès de cette audience et l’amener à se désintéresser de votre marque.  

Voici des exemples de contenus pertinents sur les réseaux sociaux : 

  • Les blogs, les contenus à forte valeurde thought leadership, les tribunes d’expert, les actualités et les articles de fond pour une audience B2B SaaS. 

  • Des photos soignées de vos produits et/ou de vos clients présentant vos produits en ligne. Le partenariat avec une célébrité peut également se révéler payant.  

  • La publication d’informations actualisées sur le haut niveau de sécurité de votre infrastructure, ainsi que des chiffres sur les violations de données dans le monde. 

Étape 8 : renforcer l’authenticité  

De nos jours, les filtres sont partout. Vos clients savent reconnaître une marque qui surfe sur une tendance qui « fait le buzz » uniquement pour paraître pertinente, sans vraiment apporter de valeur ajoutée à la conversation.   

Avant de vous afficher sur les réseaux sociaux, assurez-vous de savoir pourquoi vous pouvez y avoir votre place. 

  • Quel est le principal élément qui vous distingue de la concurrence ? 

  • Que faites-vous de mieux que n’importe qui d’autre ? 

  • Pourquoi les clients devraient-ils vous confier leur portefeuille et leur entreprise ? 

Une fois que vous aurez répondu à ces questions, vous saurez comment vous démarquer auprès de votre public. Certes, vous utilisez des textes accrocheurs et des images séduisantes, mais ils doivent avoir un lien direct avec vos valeurs et vos offres principales. Ne faites pas de promesses en l’air et ne vous attaquez pas directement à un concurrent si vous ne disposez pas des chiffres pour argumenter chaque point.

Building and Maintaining Brand Authenticity at Scale

Construire et maintenir l’authenticité d’une marque à grande échelle 

POUR EN SAVOIR PLUS 

Étape 9 : surveiller votre timing comme le lait sur le feu 

À quoi bon publier sur Instagram à 3 heures du matin si la quasi-totalité de votre audience est endormie ? Le succès du marketing sur les réseaux sociaux dépend presque entièrement du timing. Vous aurez beau publier le contenu le plus drôle du monde, il n’aura aucun impact si votre audience n’est pas en ligne pour le voir.   

Alors, quand faut-il publier ? Cela dépend de votre audience.   

L’analyse des réseaux sociaux vous permet de savoir à quelle heure votre audience est réveillée et où elle se trouve dans le monde. Créez un calendrier de contenu à publier et utilisez un outil pour automatiser vos publications à certaines heures. Soyez attentif aux heures optimales d’engagement, car c’est à ce moment que votre audience sera la plus réceptive à vos messages. Il est essentiel d’engager le dialogue avec les utilisateurs immédiatement après la publication.   

C’est pourquoi vous devez veiller à ce que votre marque soit disponible pour interagir avec votre audience à ces moments-là. Dans l’idéal, votre équipe doit répondre à un commentaire dans les minutes qui suivent. Essayez de ne pas publier quand votre équipe est indisponible. Un utilisateur qui ne reçoit pas rapidement de réponse à sa question a peu de chances de se transformer en un client comblé. La majorité de vos consommateurs attendent une réponse dans les 24 heures. Si cela fait partie de vos promesses, alors vous devez tenir parole. Vous pouvez aussi programmer vos publications pendant ces heures grâce aux solutions d’automatisation pour réseaux sociaux de Sprinklr, qui vous permettent de mettre en place des réponses automatisées lorsque votre équipe est hors ligne. Elles vous aident à respecter vos SLA et empêchent votre audience de s’ennuyer faute d’engagement. 

Publier, engager, unifier: 18 façons d’alimenter votre stratégie pour réseaux sociaux 

POUR EN SAVOIR PLUS 

Étape 10 : surveiller les résultats... et se concentrer sur les meilleurs 

Il existe de nombreux outils, tels que Sprinklr Social, pour vous aider à obtenir d’excellents résultats sur les réseaux sociaux. Prenons le cas du trafic web : combien de personnes arrivent sur votre site ou sur votre blog à partir de vos comptes de réseaux sociaux ? Les chiffres relatifs aux marques d’engagement, telles que les mentions « j’aime » et les commentaires, sont également de bons indicateurs.   

Utilisez des outils d’analyse pour rechercher des sujets et des mots clés spécifiques qui intéressent particulièrement les clients. Une fois que vous aurez découvert ce qui plaît le plus et alimente les conversations, vous pourrez proposer plus de contenu dans la même veine et optimiser les sujets, publications et idées les moins performants.   

Avec ces données, vous pouvez utiliser les fonctions intégrées de social listening de Sprinklr Insights, les suggestions de conversation fondées sur l’IA et les bots intégrés sur plus de 35 canaux numériques. Par ailleurs, en vous appuyant sur votre connaissance des préférences des clients et en répondant aux points de friction, vous pouvez naturellement promouvoir vos produits et services de manière pertinente, et ce, à partir d’un seul tableau de bord.  

Concentrez-vous sur l’analyse du trafic moyen et sur les indicateurs de performance a posteriori, et utilisez ces données pour procéder aux ajustements nécessaires, revoir vos objectifs et donner la priorité aux améliorations. 

Étape 11 : affiner votre stratégie pour réseaux sociaux 

Une fois les premiers résultats obtenus, analysez-les et ajustez vos tactiques en conséquence. Toutefois, n’oubliez pas que, comme toute autre entreprise, le succès sur les réseaux sociaux peut tarder à arriver. Il faut du temps pour rassembler une audience fidèle, imposer l’identité de votre marque et constater une augmentation des niveaux d’engagement.  

Vous pouvez aussi faire de nouvelles expériences en réutilisant du contenu spécifique à une plateforme sur d’autres canaux de réseaux sociaux. Certains types d’audience réagissent bien aux hashtags, alors que d’autres préfèrent les études de cas et les rapports sur les clients.   

En suivant les vues de vos publications, vos interactions, les horaires de votre audience et ses données démographiques, vous pourrez rectifier le tir si besoin. Vous finirez par trouver le bon équilibre entre ce que les utilisateurs préfèrent, les messages qui servent les intérêts de votre marque et les stratégies qui vous permettent de ménager les deux.   

À lire également: Comment gérer une suite de réseaux sociaux: les 12 fonctionnalités qui alimentent votre stratégie pour réseaux sociaux à l’échelle de l’entreprise 

Simplifiez-vous la vie sur les réseaux sociaux avec Sprinkr Social 

Si votre marque est émergente, il n’est pas toujours facile de suivre toutes les interactions avec vos clients sur tous les réseaux sociaux, y compris sur le chat et la messagerie. À ce stade, vous êtes plutôt occupé à jongler entre idéation, exécution, suivi et optimisation de votre stratégie. Votre équipe n’a pas toujours les moyens de consulter en permanence, et de manière manuelle, les réseaux sociaux pour prendre connaissance des derniers chiffres et répondre à tous les commentaires et demandes. En tout cas, pas avec le niveau d’efficacité qui vous permettrait de faire la course en tête en 2023... et au-delà.   

Sprinklr Social simplifie et rationalise tous ces processus, en vous déchargeant des tâches fastidieuses. Grâce à cet outil, restez visible en toutes circonstances et allez au contact de vos audiences sur tous les canaux numériques. Vous pourrez leur proposer des expériences inoubliables sur chaque canal à partir d’un tableau de bord unique et unifié.   

Sprinklr Social vous offre les fonctionnalités à 360 degrés suivantes :  

  • pré-intégration de ChatGPT d’OpenAI, pour vous permettre d’exploiter les suggestions de messagerie instantanée basées sur l’IA ; 

  • interactions possibles avec les clients sur plus de 35 canaux sociaux et de messagerie ; 

  • capacités d’écoute intégrées pour identifier, analyser et vous engager dans des conversations pertinentes non directement liées à votre marque, mais qui démontrent votre expertise ; 

  • tri automatisé des messages entrants basé suralimenté par l’IA, pour classer les messages selon l’intention, ce qui vous permet de réserver votre engagement aux conversations les plus prometteuses commercialement parlant ; 

  • suivi des contenus de la marque depuis leur élaboration jusqu’à leur déploiement sur tous les canaux numériques, et de toutes les étapes du travail en collaboration sur les réseaux sociaux, depuis une seule et même plateforme ; 

  • système d’autorisations et de gouvernance des comptes qui garantit la mise en place de contrôles appropriés, pour éviter les situations de crises en matière de relations publiques et la publication de contenus ne respectant pas les directives de la marque ; 

  • filtres pour la mise en place d’un cadre de conformité global pour les validations, les règles de gouvernance et les processus de modération. 

Une fois que vous avez mis au point votre stratégie pour réseaux sociaux, Sprinklr Social vous aide à surveiller votre activité sur toutes les plateformes, à cibler les conversations les plus prometteuses commercialement et à augmenter la productivité de vos chargés des réseaux sociaux.   
  
Contactez-nous pour en savoir plus sur la façon de faire des réseaux sociaux les champions des canaux de la croissance de votre entreprise. 

Partagez cet article

Sprinklr Social
Plateforme d’automatisation des médias sociaux

Related Topics

8 bonnes pratiques pour un marketing sur les réseaux sociaux réussi Listen-to-Engage, le nouveau modèle social marketing de L'OréalPourquoi les entreprises ont-elles besoin d'une plateforme unifiée de Social Listening ?